Réunions publiques

REUNION PUBLIQUE DU 7 FEVRIER 2020

 

Mesdames, Messieurs,

 

En mars 2020, les Flayoscais et flayoscaises choisiront leur nouveau maire.

 

M. MATRAS, puis M. TAILLANDIER, ont prévu par l’intermédiaire du PLU, de faire de Flayosc une cité de banlieue, simple annexe de Draguignan.

Une nouvelle page de l’histoire de Flayosc doit s’écrire.

 

Flayosc doit s’imposer au sein de la communauté d’agglomération et en même temps retrouver une proximité avec ses habitants, leur garantir la sécurité, la qualité de vie et leur offrir de véritables perspectives d’avenir.

 

Lors de la première réunion, nous vous avons présenté notre liste faite de personnes compétentes et surtout totalement motivées par leur amour de Flayosc. Notre liste sera inscrite dans la rubrique divers droites à la préfecture.

Mes colistiers et moi-même, n’avons d’autre ambition que le maintien de la qualité de vie à Flayosc et non pas comme le propose M. TAILLANDIER le bien vivre-ensemble ce qui ne veut pas dire la même chose. Dans l’esprit de nos politiciens locaux et nationaux, le bien vivre ensemble sous-entend que les flayoscais doivent s’adapter à la cohabitation imposée par l’arrivée massive d’une population issue de l’immigration, dans les futurs logements dits sociaux.

Cette introduction faite, je vais vous détailler le programme de Flayosc Demain qui a été distribué dans vos boites aux lettres il y a 3 mois et parfois le comparer au programme, récemment distribué, d’Ambition Flayosc de M. TAILLANDIER.

En dehors du fait que bon nombre de propositions sont des copier-coller de notre programme, j’ai toujours été étonné avec les politiciens par leur capacité à découvrir à un mois des élections ce qui serait bon pour les citoyens alors que cette équipe municipale sort de 6 ans de mandature, au cours de laquelle très peu de promesses, pour le bien de Flayosc et pour la transparence de la gestion, ont été tenues.

Il est vrai que la nouvelle liste LREM de MM TAILLANDIER et MATRAS a été légèrement renouvelée avec des LR Macron-compatibles, c’est-à-dire avec des gens soucieux de leur propre ambition.

Notre liste est une équipe de personnes qui ont des convictions et qui ne changent pas d’avis au grès des différentes élections ou du sens du vent.

Je vais commencer par une exposition précise de la loi SRU afin que tout le monde comprenne bien que l’on peut appliquer cette loi (que personnellement je trouve scandaleuse) tout en essayant de protéger notre village.

 

URBANISME Loi SRU et PLU

 

Loi SRU (solidarité et renouvellement urbain) et logements sociaux.

 En 2000, la Loi SRU a été mise en place sous le gouvernement JOSPIN. Cette loi a été fortement aggravée par Mme DUFLOT, sous le gouvernement HOLLANDE, comme vous le savez, dans le cadre de la loi ALUR. Cette loi prévoit que toute commune de plus de 3500 habitants doit construire 25% de logements sociaux par rapport au nombre de résidences principales. Dans le cadre de cette loi, la municipalité actuelle a prévu de réaliser 450 logements dits sociaux et pour y parvenir a préempté tous les terrains constructibles disponibles sur Flayosc (voir le PLU sur le site de Flayosc Demain). Ce qui à terme entrainera l’arrivée de 2000 à 2500 nouveaux habitants.

Pour l’attribution de ces logements HLM, la commune n’a droit au chapitre que pour 5% des logements sociaux (soit 23 logements sur les 450 prévus).

Pourquoi ne laisse donc pas au maire la faculté de choisir les occupants des HLM de sa commune ?

 

Quelles vont être les conséquences de l’application de cette loi ?

 

Changement de population.

Une grande majorité de ces logements sociaux seront attribués à des personnes d’une autre culture, comme à Draguignan et dans toutes les villes de la Dracénie. 

« le relogement des réfugiés reste une priorité gouvernementale. Emmanuel Macron ». Loger les gens issus de l’immigration est une priorité du gouvernement actuel, au détriment des français dans le besoin.

La répartition de ces immigrés devra être « équilibrée » sur le territoire afin de « ne pas sur-solliciter les zones déjà en tension ». Cela voudrait-il dire que les immigrés occasionnent des tensions ?

En résumé, le préfet peut dans un pseudo souci d’équilibre les installer dans les futurs HLM de Flayosc dès qu’ils seront construits.

Quand notre jeune député Fabien MATRAS, notre maire sortant M. TAILLANDIER et même certaines listes concurrentes affirment que ces HLM seront réservés à de jeunes flayoscais actifs, ils se moquent de nous.

Qui va payer ?

La très grande majorité de ces nouveaux arrivants ne pourront en aucun cas participer réellement aux efforts financiers de la commune. Les finances de la commune vont déjà être mises à mal par la suppression de la taxe d’habitation et la baisse des dotations aux communes décidées par la majorité actuelle LREM de Fabien MATRAS

Qui va payer ? C’est simple et déjà prévu : les propriétaires qui auront économisé toute leur vie pour avoir leur chez soi et qui vont se retrouver à payer demain l’équivalent d’un loyer en impôts, avant de se voir spolier lors de la succession.

De plus, tout le monde le sait, la valeur de vos biens va brutalement chuter. Vous serez donc, si vous désirez partir, dans l’obligation de vendre à perte.

Comment l’école va pouvoir supporter ce changement de population ?

L’école de Flayosc est réputée par sa qualité. Nous refusons que notre école devienne une ZEP avec les dérives des revendications communautaires que l’on voit dans ce type d’école. Nous refusons que les parents de Flayosc soient obligés de mettre leurs enfants dans les écoles privées de Draguignan.

Apparition d’une insécurité à Flayosc.

Malgré quelques petits trafics en tout genre, Flayosc reste un peu à l’égard de la criminalité ? Qu’en sera-t-il demain?

Aggravation, plus que probable, des incivilités.

 

Que doit-on retenir de l’action de la majorité municipale de M. TAILLANDIER en matière de loi SRU et de logements sociaux depuis 6 ans ?

 

MM MATRAS et TAILLANDIER ont fait le choix de la facilité dans le cadre du PLU :

-en se pliant aux diktats de la communauté d’agglomération et de la préfecture sans jamais tenter de défendre Flayosc.

-en privilégiant, de façon éhontée, les bailleurs sociaux et en particulier VAR HABITAT en leur accordant des passe droits scandaleux (comme la modification du POS alors même que le PLU était en création, dérogations diverses aux règles d’urbanisme)

Aucune autre option, plus favorable à Flayosc, n’a été étudiée. Aucun dossier n’a été déposé pour réclamer la suspension de la loi SRU comme l’ont fait avec succès Lorgues et Salernes.

Comment M. TAILLANDIER peut oser dire dans son programme qu’en matière d’habitat il faut diversifier l’offre de logements, alors que le PLU, établi par ses soins, a prévu que tous les terrains constructibles du centre village seraient préemptés pour la construction d’HLM.

Comment peut-il écrire que les HLM se feront en petites unités en préservant le caractère résidentiel et rural de Flayosc lorsque l’on a construit en plein village une verrue comme Lei Vendumi et que l’on propose de détruire l’entrée de village ?

Comment se fait-il que les flayoscaises et flayoscais qui demandent un logement HLM ne répondent jamais aux critères ? C’est quoi les critères M. TAILLANDIER ? Nous allons sans doute le découvrir lorsque Lei Vendumi sera fini.

 

Notre plan pour lutter contre la multiplication des HLM prévue par la municipalité actuelle.

 

J’ai assisté le mardi 2 Décembre 2014 à la Salle Frédéric Mistral, avec grand intérêt, à la première réunion sur le PLU. J’ai tout de suite compris que ce PLU ne serait pas bon pour les flayoscaises et les flayoscais.

Cette présentation avait pour elle, d’être parfaitement claire.

  • 80% des Flayoscais étaient des gens heureux qui vivaient dans un jardin d’Eden que toute la CAD voire la France nous enviait.

  • Flayosc ne disposait que de 4.75% de logements sociaux.

Evidemment le lien de causalité entre le taux d’HLM et le bien vivre à Flayosc a totalement échappé à la majorité municipale actuelle.

Le dossier urgent actuel est le projet de M. TAILLANDIER et de VAR HABITAT en entrée de village. Vous pourrez voir sur les posters édités par Roland GALLINATO, la vision destructrice programmée de notre village avec le projet actuel. Comment voulez-vous que les gens soient attirés et aient envie d’entrer dans Flayosc avec cette barre HLM dissuasive ?

Si vous êtes comme nous contre ce projet, une pétition est disponible en fond de salle, je vous invite à la signer et à la rendre aux membres de Flayosc Demain ou la mettre dans la boite aux lettres de la permanence ou l’envoyer sur la boite mail.

Dans notre dernier tract nous avons demandé à Monsieur le Maire de surseoir à la mise en œuvre de tous ces logements sociaux et en particulier en entrée de village. Nous avons l’impression que nous n’avons pas été entendus, bien au contraire. Il semblerait que Monsieur le Maire et sa majorité municipale aient décidé de choisir la technique de la terre brulée, en accélérant tous les projets : L’entrée de village avec son centre médical et le projet Gaou Galin. Pour Gaou Galin, le projet initial prévu par la mairie ne tenait absolument pas compte du fait que ce terrain était une ancienne décharge et seule l’intervention des représentants de Flayosc Demain au conseil municipal, a permis de faire modifier le projet initial de façon à permettre aux occupants de cet HLM de vivre sur un terrain en partie dépollué. Construire des HLM est le credo de M TAILLANDIER mais il faudrait aussi qu’il se préoccupe de la santé des occupants.

A 1 mois des élections, cette précipitation est le témoin d’une belle notion de démocratie et de respect pour le village et ses habitants de la part de M. TAILLANDIER.

Pour l’entrée de village nous voulons que cet espace privilégié soit paysagé avec l’aménagement d’un beau parc. L’espace médical et son parking devront s’intégrer avec une architecture de qualité. Pourquoi cet espace médical a été confié à Var Habitat, dont on connait la médiocrité architecturale, au lieu de faire un concours d’architectes et de confier la construction aux entreprises de qualité de Flayosc. Roland GALLINATO vous présentera notre proposition d’aménagement de cet espace.

Pour bloquer ce projet scandaleux, Flayosc Demain, avec les pétitionnaires, n’hésitera pas à déposer auprès du Tribunal administratif un recours en annulation et une procédure de référé-suspension.

 

L’épouvantail de la pénalité pour carence en HLM.

A nouveau dans son dernier tract et lors de la présentation de ses vœux M. TAILLANDIER agite cet épouvantail. Vous vous rendez compte si on n’obéit pas, on va payer une amende de 150 000€.

Je me permets de rappeler que cette amende non seulement on la paye actuellement mais que MM MATRAS et TAILLANDIER en font cadeau aux bailleurs sociaux et en particulier à VAR HABITAT pour un montant total de 640 000€ depuis le début de la mandature. Dans quel but ?

A aucun moment, M. TAILLANDIER ne parle de ce que va coûter à la commune l’arrivée des occupants de tous ces HLM (écoles, péri-scolaire, aides sociales diverses, transport etc…)

La pénalité applicable représente environ 3% du budget total communal soit la somme « monstrueuse » de 32€ par an par habitant sur une base de 4500 habitants.

Je pense qu’il est temps que les politiciens arrêtent de nous prendre pour des demeurés !

 

Construire un EHPAD : nous préférons aider nos anciens.

L’EHPAD n’a que des avantages : il entre dans le cadre des calculs de la loi SRU (dans la proportion 1 pour 1) et va permettre à nos anciens de rester à nos côtés. il sera générateur d’emplois et attirera sur Flayosc des gens qui travailleront à l’EHPAD et à qui nous pourrons proposer un habitat de qualité.

 

Faire rentrer dans le cadre des calculs de la loi SRU les logements dégradés du village que nous aiderons à rénover via l’ANAH.

Il existe dans le village plus de 160 logements non occupés car considérés comme impropres à l’habitation. Au lieu de construire du neuf, qui ne s’intègre pas du tout à l’esthétique du village, nous voulons avoir une politique d’aide aux propriétaires pour rendre ces appartements habitables. Le financement de cette politique se fera en partie par la redistribution aux propriétaires de l’amende annuelle actuelle.

Cette politique a deux avantages : elle permettra un embellissement et un regain d’attractivité du village et empêchera sa dénaturation par des bâtiments comme Lei Vendumi.

 

La nouvelle loi ELAN.

La loi ELAN, nouvelle loi logement parue en 2018, apporte quelques assouplissements à la loi SRU.

Elle élargit la liste des logements locatifs sociaux pris en compte
Le législateur ajuste l’échéancier des communes et leur accorde 15 ans, pour atteindre leurs objectifs de réalisation de logements locatifs sociaux.

Il existe donc de nombreux moyens pour lutter contre l’extension irraisonnée du nombre des HLM sur notre commune.

 

NOTRE VISION DE LA GESTION DU VILLAGE

 

Ce qui caractérise la gestion de Flayosc depuis des années c’est l’opacité.

Quand M TAILLANDIER écrit : il faut développer un partenariat avec les habitants et leur rendre compte de la politique menée, (phrase était déjà dans le programme de M. MATRAS en 2014) on croit rêver !

Jamais pendant les 6 dernières années la population n’a été consultée sur aucun projet.

Jamais un compte rendu de conseil municipal en ligne sur le site de la commune comme promis.

J’ai personnellement demandé à plusieurs reprises d’organiser une consultation des flayoscaises et flayoscais sur les logements sociaux sans jamais obtenir la moindre réponse. Vous pouvez consulter tous les mails adressés à M. le Maire sur le site de Flayosc Demain.

Jean Paul TRUC et Roland GALLINATO ont demandé à maintes reprises d’avoir accès au permis de construire du projet d’entrée de village sans succès.

Notre vision, est à l’opposé de celle de M. TAILLANDIER. Nous voulons faire, réellement, participer les habitants à la gestion de leur village et leur rendre des comptes :

  • Démocratie participative : création d’une boîte mail destinée à recevoir toutes les idées ou remarques. Accusé de réception en 48h. Réponse motivée sous 20 jours.

  • Transparence de toutes les décisions prises par le conseil municipal. Elles seront consultables sur le site Web de la commune et dans l’Echo Flayoscais.

  • Consultation des flayoscaises et des flayoscais pour toute décision engageant l’avenir de la commune.

  • Référents de quartier pour être à l’écoute des besoins spécifiques et répondre efficacement en période de crise.

 

NOS OBJECTIFS

 

Notre programme complet, distribué il y a 3 mois, est à votre disposition en fond de salle. Je vais vous présenter ce qui nous paraît le plus important.

  • Préserver l’identité de Flayosc en maîtrisant l’augmentation de la population.

 

  • Révision du PLU après consultation de la population pendant 18 mois. Grâce à la construction de l’EHPAD et la réhabilitation des anciens appartements nous pourrons revoir totalement les SMS (secteurs de mixité sociale).

 

  • Défendre la qualité des services publics.

En ouvrant un guichet unique d’aide administrative et conseil pour accompagner les habitants dans leurs démarches.

Exiger de la DPVA la construction d’une vraie déchèterie. En effet, que faire lorsque le samedi à 10h et pour tout le Week end on ne peut plus rien déposer dans les containers qui sont pleins. Nous demanderons aussi la mise en place de containers pour le tri sélectif, dans des zones où ils manquent.

 

  • La sécurité.

La sécurité des Flayoscais est la première de nos préoccupations.

Les incivilités subies quotidiennement par les habitants participent grandement à la dégradation de notre cadre de vie !

 

La dissuasion est la première mesure de prévention !

 

  • L’augmentation de nos effectifs de police risque malheureusement de devenir une obligation.

  • Mise en place de l’application « FLAYOSC Sentinelle » pour alerter la police municipale en cas de situation d’insécurité, d’agression ou pour signaler un comportement suspect. La police reçoit le message, le géolocalise et envoie la patrouille la plus proche. Le citoyen reçoit un message de prise en charge rassurant et peut joindre une photo de l’évènement. 

  • Développer et fidéliser les habitants au dispositif voisins vigilants ce qui permettra d’augmenter la confiance et la sérénité au sein de notre commune.

  • La présence de nos policiers municipaux sur le terrain sera renforcée, avec création d’une ronde nocturne.

  • Le renforcement de la vidéo – surveillance pour optimiser l’action de la police sur tout le territoire communal.

 

 

  • Améliorer la prise en charge de nos anciens.

 

  • En permettant la création d’un EHPAD.

  • En réalisant des cheminements adaptés aux personnes âgées.

  • En créant un service de transport des personnes âgées en cas de besoin.

 

  • Contribuer à l’embellissement du village.

 

  • En réalisant un entretien régulier des terre-pleins végétalisés et de la butte de l’Eglise.

  • En étant vigilant à la propreté de la commune.

  • En aidant les propriétaires à la rénovation des façades.

  • En participant au concours des villages fleuris.

 

  • Préserver notre environnement.

 

  • En mettant en valeur notre patrimoine.

  • En accompagnant les Flayoscais dans le délicat problème du canal.

 

  • Développer les commerces, l’artisanat et la création d’emplois.

 

  • En discutant avec toutes les parties prenantes pour trouver les meilleures solutions.

  • En refusant l’installation d’une nouvelle superette. Il y en a déjà 2 dans le village. Ce nouveau supermarché risque d’entraîner la disparition des commerces de détails alimentaires comme le primeur et le boucher.

  • En créant une zone d’artisanat.

  • En développant grâce aux commerçants l’animation du village avec des journées ou semaines commerciales

 

  • Développer l’aide à la petite enfance pour les couples dont les deux parents travaillent et pour les femmes ou hommes seuls avec enfants.

 

  • Accompagner les associations locales.

 

  • En octroyant des subventions aux associations qui font vivre et animent le village et qui permettent à nos enfants de pouvoir faire une activité sur Flayosc. Nous mettrons à disposition du matériel et du personnel municipal lors des manifestations.

  • En créant un comité de jumelage pour relancer le jumelage avec Vezza d’Oglio et créer un partenariat avec d’autres communes de l’UE.

 

  • Renforcer les activités de loisirs et sportives pour tous.

 

  • En développant Flay’Forest et les journées incontournables : Flay’color, les Carrioles, la foulée Flayoscaise.

  • En aidant d’avantage les clubs qui s’occupent de nos enfants

  • En créant, avec le concours du département, une liaison de l’EV8 avec les vignes à vélo, un parcours de santé sur l’EV8.et en rendant ce chemin aux piétons et cyclistes comme c’était prévu au départ.

 

  • Renforcer les activités culturelles, touristiques et artistiques.

 

  • En créant un festival de musique de chambre et lyrique dans l’Eglise Saint Laurent.

  • En développant les expositions et en créant un salon des antiquaires comme à Fayence.

  • En organisant des conférences sur de multiples thèmes

  • En améliorant l’attractivité de la fête de la Saint Laurent.

  • En animant le village tout au long de l’année et pas seulement pendant la période estivale : plus de lotos, jeux concours, soirée à thème, karaoké etc… dans le but de renouer les liens entre les Flayoscais et de faire connaître les talents locaux. En rendant festifs les fêtes de Noël et du Nouvel an.

 

  • Valoriser l’agriculture locale.

 

  • En créant des circuits courts pour la cantine des petits et les repas servis à nos anciens.

  • En aidant les agriculteurs à faire connaître leur production et à la vendre au marché.

  • En envisageant la création d’une régie communale agricole.

 

 

  • Les investissements.

 

En fonction des possibilités financières de la commune :

  • Nous continuerons bien sûr à améliorer les infrastructures de l’école en faisant appel à des entreprises qui ne mettent pas en danger la vie des élèves avec des barrières qui s’effondrent à la première pluie.

  • Nous axerons nos efforts sur la réfection des voiries qui sont malheureusement dans un triste état. On jette l’argent par les fenêtres au niveau départemental pour refaire des routes en parfait état mais il n’y a pas d’argent au niveau communal pour l’entretien des chemins.

 

  • Nos grands projets.

 

  • Organisation d’une grande consultation pour l’aménagement du terrain municipal du Michelage.

Aménager en zone d’activités de loisirs, en particulier pour les enfants car il n’en n’existe pas en Dracénie.

Voir avec la communauté d’agglomération pour la réalisation d’un théâtre en plein air.

  • Création d’un vrai lieu de convivialité et de rencontre place de la République avec mise en valeur de la fontaine et réorganisation du centre village en concertation avec les commerces et les métiers de bouche.

  • Développement de la fibre indispensable pour les entreprises qui veulent s’installer.

 

CONCLUSION

 

Comme je l’avais dit lors de l’annonce de ma candidature, mon seul but est la défense de Flayosc et non pas de multiplier les postes et les indemnités qui vont avec.

J’ai donc demandé à Jean Paul TRUC d’être notre tête de liste pour les élections à la communauté d’agglomération nouvellement dénommée Draguignan Provence Verdon,

Avant de passer la parole à Jean Paul qui va vous faire part de notre vision des rapports Flayosc/DPVA, je voudrais faire quelques commentaires sur MM. MATRAS et TAILLANDIER

MATRAS, socialiste bien connu, a su avec brio prendre le train de la LREM et a été élu Député de la 8eme circonscription du VAR. Flayosc a-t-il profité de cette position : absolument pas !

Gros titre dans le Var Matin du 21.01.2018 : le député Fabien Matras s’insurge contre la loi SRU et les logements sociaux : Je passerai mon mandat à essayer de changer cette loi !

A-t-il seulement déposé un amendement dans ce sens : non !

Donc ne comptez pas sur M. MATRAS pour nous aider. Son retour sur la liste surprise de M. TAILLANDIER n’est en rien guidé par une quelconque intention d’intervenir dans l’intérêt de Flayosc mais uniquement pour viser la présidence de la communauté d’agglomération Draguignan Provence Verdon, bien qu’il s’en défende.

M. TAILLANDIER se targue d’une gestion en équilibre. C’est la loi, rien de plus. Le problème c’est que la majorité actuelle n’a pas eu à supporter les effets délétères de ses propres décisions à savoir la construction des HLM et la disparition de la taxe d’habitation (loi LREM votée par M. MATRAS) qui forcément vont grever les finances locales pour la nouvelle municipalité.

La plupart des investissements réalisés lors de la mandature de M. TAILLANDIER concerne l’eau. On a l’impression que M. TAILLANDIER et la communauté d’agglomération viennent de découvrir la loi NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la République votée en août 2015, donc pas hier) concernant le transfert des compétences de la gestion de l’eau, de l’assainissement et de ruissellement à l’intercommunalité qui va s’empresser de refiler le bébé aux multinationales (Veolia, Suez etc.). Quid de nos investissements et de nos emprunts pour financer les travaux entrepris.

Qui va garantir nos contrats ?

Une municipalité ne pouvait pas augmenter de façon importante le prix de l’eau car la réponse électorale aurait été immédiate. Il n’en sera pas de même avec les multinationales dont le seul intérêt est le profit et qui surtout n’ont pas de comptes à rendre aux électeurs.

 

Merci beaucoup de votre attention.


REUNION PUBLIQUE DU 11 MARS 2020

 

Bonsoir à tous,

 

Je vous remercie pour votre présence et pour votre courage d’avoir bravé le coronavirus.

L’affaire du coronavirus est l’illustration la plus parfaite du monde dans lequel nous vivons.

Un monde  de mensonges.

Comme pour le nuage de Tchernobyl le coronavirus n’allait pas toucher la France. Puis notre bon président annonçait très fier : nous sommes prêts !

Notre grand pays n’est même pas capable de fournir à la population  et aux médecins des masques FFP2 seuls reconnus efficaces ( car on n’en fabrique pas ). Le gouvernement a fait livrer aux médecins 50 masques périmés totalement inefficaces. On ne trouve plus de Gel hydro-alcoolique. Il est impossible aux médecins de prescrire de la Nivaquine dont il semblerait qu’elle soit efficace. La mondialisation voulue par les financiers a rendu la France dépendante, dans tous les domaines.

 

Devant l’avenir promis à Flayosc, que l’on peut déjà toucher du doigt, j’ai décidé, très tôt de me lancer dans la bataille avec un premier tract au printemps 2019, faisant appel à toutes les bonnes volontés pour lutter contre l’action de MM MATRAS et TAILLANDIER, pour la préservation de Flayosc.

Ce tract avait pour principal but d’éviter la multiplication des listes. En vain.

Notre slogan est depuis le début :     Tous unis préservons Flayosc.

Ce premier tract a, au moins, eu pour effet de souder une équipe autour de ce projet à défaut d’obtenir le duel espéré contre MM. TAILLANDIER/MATRAS.

 

Quelles sont les deux autres listes :

Liste ALSTERS :

La candidature de Karine ALSTERS n’est pas une nouveauté dans le paysage Flayoscais. Elle a déjà participé au conseil municipal sur la liste majoritaire de M. GUERRINI et sur la liste d’opposition de M. BOUCHER.

Sous l’ère GUERRINI Vote pour une cité HLM au Michelage.

Elle faisait déjà partie du conseil municipal lors du deuxième mandat de Xavier GUERRINI, qui proposait avec le soutien de la CAD la réalisation d’une cité HLM de 750 logements au Michelage.

Sous l’ère MATRAS/TAILLANDIER elle fut un soutien inconditionnel de leur politique.

Qu’a-t-elle proposé pendant les 6 ans où elle faisait partie d’une liste d’opposition avec son chef de file M. BOUCHER ? Strictement rien ! Elle a toujours voté les résolutions du conseil municipal et en particulier celles concernant les HLM. Sa liste a même fait plusieurs fois article commun dans l’Echo Flayoscais avec celle de M. le Maire et dans le dernier M. BOUCHER est monté au créneau pour défendre le bilan de MM. MATRAS et TAILLANDIER. Il est facile de dire que nous avons 700 000 € en caisse lorsque des projets comme la station d’épuration de Sauveclare ont été votés et l’argent mis de côté mais toujours pas utilisé.

Pourquoi ne se présente-t-elle pas sur la liste de MM. TAILLANDIER/MATRAS ? Sans doute a-t-elle des ambitions personnelles ou peut être s’agit il d’une liste de diversion pour tromper les électeurs ?

 

Liste GUERRINI

La candidature de Mme GUERRINI, qui n’habitait plus Flayosc, a par contre été une surprise. Elle veut poursuivre l’œuvre de son époux.  En 2001, M. GUERRINI a basé toute sa campagne sur le fait que Flayosc ne devait pas adhérer à la CAD mais constituer une communauté de communes avec tous les villages du Haut Var. Cette idée remarquable avait obtenu l’adhésion de plus de 2000 Flayoscais par l’intermédiaire d’une pétition. Dès le lendemain de son élection et parce que son ami Max PISELLI avait été élu à Draguignan, M. GUERRINI a signé le rattachement de Flayosc à la CAD, au mépris de l’avis des Flayoscais. Qu’a apporté à Flayosc ce rattachement ? RIEN ! Vous n’avez qu’à lire les programmes des candidats à Draguignan et à la présidence de la DPVA pour savoir que pour eux Flayosc n’existe pas.

La liste de Mme GUERRINI aurait-t’elle été commanditée par ses amis politiques de la communauté d’agglomération ?

 

Regardons de près le programme des 4 listes en présence :

 

Liste de Mme GUERRINI.

Je n’en parlerai pas puisque 99% des propositions ont été prises dans notre programme distribué en septembre 2019, en dehors du projet un peu irréaliste de la construction d’une nouvelle école au Michelage.

Concernant le chapitre des blocs HLM, elle se positionne comme une opposante mais n’ose l’écrire ( les écrits restent et les paroles s’envolent ! ).

 

Liste de Mme ALSTERS.

Lors de la présentation des nouvelles cuvées du Cellier des 3 Collines elle était en grande discussion avec M. TAILLANDIER, sans doute discutaient-ils de la meilleure façon de faire barrage à la Liste FLAYOSC DEMAIN, seule liste opposée à une urbanisation destructrice.

Maire à plein temps ! Je félicite Mme ALSTERS de pouvoir être maire à plein temps à 46 ans. À cet âge j’opérais et je consultais 6 jours sur 7. Excusez-moi de n’avoir pas vécu de la politique mais de mon travail !

La préservation de notre beau village. Je vois que notre slogan a fait des adeptes. Encore faut-il en avoir la volonté.

Le problème c’est que Mme ALSTERS a toujours soutenu la multiplication des blocs HLM et le projet d’entrée de village. Dans son pseudo programme elle ne parle jamais des 450 HLM prévus pour Flayosc. Elle reprend le même discours lénifiant que celui de MM. TALLANDIER/MATRAS, avec leur histoire d’HLM réservés aux jeunes Flayoscais et maintenant aux retraités et aux militaires.

Pour l’attribution des logements sociaux, la commune n’est décisionnaire que pour 5% (soit seulement 23 logements sur les 450 prévus), le reste, soit 95%, dépend des bailleurs sociaux, de la communauté d’agglomération et de la préfecture. À qui seront-ils attribués ? Ouvrez les yeux et regardez les communes du sud de la Dracénie et Draguignan et vous saurez !

 

Liste de MM. TAILLANDIER/MATRAS.

Les David COPPERFIELD de la politique.

Notre jeune député LREM est devenu par un coup de baguette magique sans étiquette. C’est qu’il ne fait pas bon être un député LREM actuellement.

Il affirmait dans Var Matin que la présidence de la DPVA ne l’intéressait pas. Comme par hasard on le retrouve sur la liste des candidats à l’élection communautaire. Commencerait-il à prévoir l’avenir ?

Volatilisés les HLM dans le programme de M. TAILLANDIER. Le projet d’entrée de village ne se résume plus qu’à la construction d’un pôle médical avec un parking paysager. Un nouveau permis va sûrement être déposé ! On nous prend vraiment pour des imbéciles !

Au niveau de sa profession de foi tout sonne faux :

Une équipe à l’écoute ! Je ne pense pas qu’une seule fois en 6 ans, la majorité municipale de M. TAILLANDIER ait demandé l’avis des Flayoscais, Si on leur avait demandé leur avis, ne serait-ce que pour le cimetière, je ne pense pas qu’un seul Flayoscais aurait approuvé cette extension et cette butte délirante qui sera emportée aux premières pluies un peu fortes. Idem pour Lei Vendumi et le projet d’entrée de village.

Une équipe compétente !  La barrière de l’école, qui par bonheur s’est effondrée un jour de fermeture de l’école et qui aurait pu tuer nos enfants, est la preuve de l’extrême implication des services techniques et de l’adjoint aux travaux. Construire un mur de soutènement sans semelle ni ferraillage sur un tas de gravats relève d’une incompétence criminelle. M. le Maire a-t-il donné une suite judiciaire à cette affaire ? Et je ne parle pas de plaques d’égouts cassées qui restent en place pendant des mois, bref, la liste serait trop longue.

Une équipe disponible !  oui mais pour qui ?

 

Leur programme.

Poursuivre ce qui a déjà été entrepris. Merci sans façon !

Créer un pôle médical au milieu d’une barre HLM. Merveilleuse idée. Les jeunes médecins vont se précipiter. Il faut dire que les médecins ce n’est pas ce qui manque grâce à la politique menée depuis 40 ans.

Poursuivre la réorganisation de la police municipale. Il serait temps effectivement de penser à rétablir la sécurité et d’assurer enfin la tranquillité des Flayoscais.

Lancer un plan voirie sur 6 ans. À croire que M. TAILLANDIER n’a pas dirigé FLAYOSC ces 6 dernières années. Il ne s’agit que d’une petite promesse qui ne sera pas tenue. On a l’habitude.

Créer deux classes supplémentaires. Au vu de l’afflux de population prévu par le plan logement de M. TAILLANDIER, ce n’est pas deux classes mais deux écoles qu’il faudra construire.

Diversifier les secteurs d’habitation. Comment va-t-il procéder quand on sait que tous les terrains constructibles de FLAYOSC sont déjà préemptés pour des HLM ?

 

Liste FLAYOSC DEMAIN.

 

Flayosc demain est

  • Une équipe motivée avec des femmes et des hommes disponibles prêts à participer activement à la vie municipale.

  • Une équipe compétente avec des femmes et des hommes expérimentés originaires du secteur public comme du secteur privé.

  • Et surtout une équipe intègre, désintéressée dont l’unique but est de servir les intérêts de la commune.

Notre priorité est de tout mettre en œuvre pour protéger notre village.

 

Notre programme. Nous voulons

  • Préserver le caractère de village provençal en nous opposant fermement à la multiplication de blocs HLM. Le projet actuel  » Entrée de Village  » ne sera pas signé en l’état.

  • Satisfaire autrement aux exigences de la loi SRU. Rénover l’ancien en aidant les propriétaires avec des subventions et en utilisant la pénalité offerte (140 000 € par an) depuis 6 ans par la municipalité actuelle aux bailleurs sociaux (Var Habitat).

  • Construire un pôle médical d’excellence dans un environnement de qualité.

  • Attirer les jeunes couples actifs à FLAYOSC grâce à sa qualité de vie et la réputation de son école.

  • Construire un EHPAD en complément de l’offre de soins proposée aux personnes âgées. La construction d’un EHPAD ne présente que des avantages : il entre dans le cadre des calculs de la loi SRU (1 lit = 1 logement) et permettra à nos anciens de rester à nos côtés, tout en étant créateur d’emplois.

  • Pas de hausse du taux communal des impôts locaux, grâce à une gestion rigoureuse.

  • Proposer une gestion participative et transparente permettant à tous les Flayoscais de s’impliquer dans la vie de leur commune.

  • Agir pour la sécurité par la tolérance zéro et 100% de prévention. Sans sécurité, il n’y a pas de liberté. Sans tranquillité il n’y a pas de qualité de vie. Nous sommes pour la création d’un ou de deux postes de policiers municipaux plutôt que la création d’un 23eme poste dans les services techniques.

  • Mettre en place un plan quinquennal pour la restauration des voiries.

  • Encourager les associations les plus actives, celles qui prennent en charge nos enfants et animent le village.

  • Développer l’installation de la fibre, indispensable aux entreprises.

  • Organiser une consultation pour l’aménagement du terrain municipal du Michelage.

 

Chères Flayoscaises et chers Flayoscais,

J’espère sincèrement que cette campagne vous aura fait prendre conscience que l’avenir de FLAYOSC se joue MAINTENANT. La qualité de vie pour vous, vos enfants et vos petits-enfants est l’enjeu de cette élection.

Notre projet n’est pas un projet de repli sur soi, il vise simplement à conserver l’identité du village dans une perspective de développement et de dépenses maîtrisés : il s’oppose aux réalisations et aux projets futurs d’urbanisation incontrôlée de l’actuelle majorité qui ne profiteront pas aux habitants de FLAYOSC et bouleverseront, à terme, le caractère du village et surtout lui fera perdre sa qualité de vie.

 

Merci de votre attention et surtout venez nombreux apporter votre voix à la liste que je conduis et ce dès le 1er tour. Mobilisez vos proches et amis, chaque voix compte !

 

PS : je tiens à remercier Mmes ALSTERS et GUERRINI de leur intervention auprès des autorités pour faire cacher ce symbole insupportable qui est ce petit liseré bleu blanc rouge sur nos affiches. Encore merci.